INFORMATION
CORONAVIRUS COVID-19

PRIMALP, entreprise responsable, a suivi les recommandations du gouvernement dans la lutte contre la propagation du virus Covid 19 avec la mise en place d'un plan de continuité d'activité afin d'assurer ses services. Pour toute demande, vous pouvez nous contacter par mail : contact@primalp.fr ou par téléphone : 04 50 10 11 11.

Pour une demande sur l'un de nos programmes en cours de commercialisation, vous pouvez utiliser les formulaires de demande d'infos. Egalement, les collaborateurs sont joignables par téléphone (ligne directe ou portable) ou par mail. Nos bureaux sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

04.50.10.11.11

Quelles sont les étapes pour devenir propriétaire d’un bien immobilier neuf ?

Vous souhaitez devenir propriétaire d’un appartement neuf ? Mais quelles sont les étapes à suivre pour acheter son premier appartement ? Cet article détaille le parcours que vous devez emprunter pour réaliser votre premier achat immobilier.

 

Calculez votre budget

Votre budget dimensionne votre projet. L’avantage d’acheter un bien neuf est que vous n’avez pas à tenir compte de frais cachés ou annexes. Par exemple, puisque vous achetez un appartement neuf, vous n’aurez pas à prévoir un budget pour sa rénovation. Si vous achetez un bien en VEFA, vous n’aurez pas non plus à prévoir un budget spécifique pour la décoration qui est incluse dans notre prestation (choix des revêtements de sols, etc.). Bien sûr, si vous avez des besoins spécifiques, il vous sera possible de réaliser une demande de travaux modificatifs acquéreurs.

Le budget d’un bien neuf se calcule simplement. Il se compose du prix de votre bien, et des frais de notaire (généralement entre 2 % et 3 % dans le neuf).

Cependant, ce calcul peut être révisé grâce à de très avantageuses aides pour réaliser votre premier achat immobilier dans le neuf. En effet, en tant que primo-accédant, vous pouvez être éligible au Prêt à Taux Zéro (soumis aux conditions de revenus) ou à d’autres dispositifs.

En savoir plus sur les frais à prendre en compte lors de l'achat d'un appartement neuf.

 

Trouvez le bien

La recherche d’un bien est une étape capitale qui demande du temps, surtout s’il s’agit de votre premier achat immobilier notamment pour collecter les informations à propos des programmes immobiliers en cours de commercialisation. Lors de cette étape, nous vous demanderons d’établir une liste des critères les plus importants pour vous afin de répondre au mieux à vos attentes.

A l’inverse d’un bien déjà existant, acheter son premier appartement sur plan peut représenter un saut dans l’inconnu. Prenez donc votre temps. Ayez une vue d’ensemble. Représentez-vous l’immeuble dans son environnement et son implantation dans le quartier. Pour cela, nous possédons des outils représentatifs de votre futur bien à 360 degrés.

 

Achetez le bien

Vous avez enfin trouvé le bien que vous voulez ? Alors, réservez-le ! Pour en devenir propriétaire, vous signerez un contrat de réservation. Ce document contient toutes les informations importantes : prix de vente, caractéristiques du bien, date de livraison, etc. En règle générale, vous devez également faire un dépôt (jusqu’à 5 % du prix d’achat).

La prochaine étape consiste à boucler le financement de votre bien. Sachez aussi qu’il existe des aides pour acheter son premier appartement : PTZ, aides de la région, prêt employeur, etc. Enfin, trois à six mois après avoir signé le contrat de réservation, vous devez signer l’acte de vente définitif devant le notaire. Félicitations, vous venez de devenir propriétaire !

 

Réceptionnez le bien

Le grand jour arrive enfin ! Après des mois d’attente, votre appartement est prêt à être livré. Moment grisant, c’est également l’occasion pour vous de vérifier que le rendu est conforme à l’attendu. Pour cela, nous vous recommandons de réaliser avec soin une visite de l’appartement.

Dans le cas où vous détectez des malfaçons ou des défauts, nous rédigerons ensemble un procès-verbal de livraison. Enfin, sachez que vous avez un délai d’un mois pour faire l’état des lieux et relever les éventuelles malfaçons.